Pluie sur la Ville

Avant les premières lueurs

du matin

A travers la vitre du bus les dernières lumières mouillées de la nuit illuminent la ville.Pendant ce temps, à la manière d'un étrange ballet de lucioles, les voitures des travailleurs éclairent la route de la journée à venir.Dans le bourdonnement des premières agitations urbaines, la poésie des reflets se dévoile à ceux qui savent regarder.

Mon amie

la pluie

Dans un lointain souvenir, je me rappelle des perles d'eau gouttant le long des dentelles de la rambarde de ma chambre.

La pluie battant le pavé transformait les voitures en engins amphibies traversant mon esprit.

Le vent faisait taper par salve son amie la pluie contre les carreaux de ma fenêtre comme pour dire "regarde moi".

Dans la chaleur de la pièce ce spectacle me fascinait étrangement, C'était comme si la nature était arrivée à trouver une voix pour me parler dans la ville.

Petite pluie

Nocturne

Dans le silence mouillé de la soirée on peut croiser : voitures inertes,bancs vides,et banderoles à l'abandon. Subitement au coeur de la nuit on aperçoit un homme qui court au milieu de cet univers figé.

Averse

De petites gouttes en grosse averse la pluie détrempa d'abord les trottoirs puis commença à remplir les rigoles.

Soudain les nuages se crevèrent, déversant un rideau de pluie entre le ciel et la terre,bloquant les routes et transformant les voiture en bateau fantasmagoriques : le déluge frappa la ville...

 

Et au milieu des eaux le photographe guette l'Image...